Les ondes sonores peuvent aider les pirates à perturber le fonctionnement des disques durs

Les disques durs (HDD) sont les composants de stockage les plus couramment utilisés car ils ont tendance à être économes en énergie et à faible coût. Les lecteurs de disque dur sont un élément obligatoire de tout système informatique, en allant des PC à la vidéosurveillance, aux moniteurs de chevet et aux guichets automatiques.

Les attaquants peuvent utiliser les ondes sonores pour interférer avec le mode de fonctionnement normal de ce genre de disque dur, créant un déni d'état temporaire ou permanent en fonction de la longueur de la résonnance. Des ondes pourraient ainsi être utilisées pour empêcher les systèmes de vidéosurveillance d'enregistrer des séquences vidéo ou pour geler des ordinateurs.

La méthode fonctionne parce que les ondes sonores créent un effet de résonance amplifiant les vibrations. Puisque les disques durs se désactivent automatiquement lors de la vibration pour éviter de rayer les plateaux de stockage de données par les bras mécaniques qui effectuent les opérations de lecture et d’écriture, la méthode entraîne une perte de données et perturbe les autres périphériques associés.

La recherche a été menée sur des systèmes de vidéosurveillance et des ordinateurs de bureau et les deux appareils ont été jugés vulnérables aux attaques par ondes sonores. Cependant, la perturbation reposait sur un son spécialement conçu et il était également important que le son soit joué de près.

La sécurité des lecteurs de disque dur est négligée malgré leur rôle essentiel dans les systèmes informatiques: les disques durs contiennent des composants logiciels essentiels (par exemple, le système d'exploitation) et diverses formes d'informations sensibles fournies par exemple par des caméras de sécurité.