Un employé de la NSA plaide coupable pour avoir illégalement dérobé des documents confidentiels

Nghia Pho, âgé de 67 ans et résident du Maryland, ancien membre de l’équipe de piratage d'élite de l'Agence de sécurité nationale des États-Unis, a plaidé coupable face aux accusations de rétention délibérée d'informations hautement classifiées de l'agence.

Selon le New York Times, l'ordinateur de Pho, né au Vietnam, a permis à des pirates russes d'utiliser le logiciel Kaspersky pour dérober des fichiers et des programmes développés par la NSA pour ses propres opérations de piratage.

Pho détenait certains des plus hauts niveaux d'habilitation de sécurité de l'agence, et avait accès à des informations confidentielles, réservée seulement à une fraction du personnel de l'agence.

Le ministère de la Justice a déclaré que Pho avait pris des copies imprimées et numériques de documents «top secret», contenant des informations sensibles liées à la défense nationale. Il les a ensuite stockées chez lui de 2010 jusqu'à son arrestation en 2015.

A son tour, Kaspersky a admis avoir collecté et téléchargé les données classifiées sur ses serveurs à Moscou, mais seulement après avoir découvert plusieurs types de logiciels malveillants sur l'ordinateur de Pho.