Des pirates volent les données de santé à caractère personnel de plus d'1,5 million de singapouriens

Le ministère de la Santé singapourien a indiqué aujourd'hui que des pirates avaient volé les données de santé à caractère personnel de plus d'1,5 million de singapouriens dont celles du Premier ministre. Le communiqué publié précise que les patients concernés avaient visité un centre hospitalier ou une clinique entre le 1er mai et le 4 juillet 2018. Par ailleurs, le ministre de la Santé singapourien a précisé que des renseignements personnels et des informations de soins ambulatoires concernant le Premier ministre Lee Hsien Loong avaient été ciblés spécifiquement.

Les analyses menées ont permis de déterminer que les attaquants avaient réussi à obtenir l'accès à une base de données contenant les informations. Les pirates ont ainsi récupéré des données à caractère personnel (noms, adresse, genre, date de naissance) et pour 160 000 patients, les traitements médicaux prescrits.

Les patients impactés par cette attaque seront prévenus dans les 5 prochains jours.

L'attaque n'a pas été revendiquée mais les autorités singapouriennes ont indiqué que les pirates étaient très qualifiés, qu'ils disposaient de ressources importantes et qu'ils avaient délibérément ciblé ces données.