[Etats-Unis] Quatre patients portent plainte suite à une attaque par rançongiciel

Quatre patients ont porté plainte contre DCH Health System suite à une attaque par rançongiciel qui a paralysé les systèmes de trois hôpitaux et a exposé les informations personnelles de patients.

Certains patients déclarent que leur dossier médical a été compromis et que la qualité des soins a été perturbée à cause de la cyberattaque. D’autres ont souffert d’une perte de disponibilité de leurs données, étant donné que leur dossier médical n’était plus accessible.

Cette attaque a été découverte le 1er octobre. Par la suite, DCH déclare qu’ils ont implémenté des mesures d’urgence afin d’assurer la continuité de leur service de soins. L’attaque a impacté leur capacité à accueillir de nouveaux patients mais DCH a pu maintenir ses services médicaux d’urgence.

DCH a mis une semaine à restaurer ses systèmes et ainsi assurer le fonctionnement normal de ses hôpitaux. Jusque-là, les trois hôpitaux affectés fonctionnaient manuellement et avec des copies papier. Le 5 octobre, DCH a déclaré qu’ils avaient obtenu des attaquants une clé de déchiffrement afin de restaurer leurs accès aux systèmes verrouillés. Néanmoins, le montant de la rançon n’a pas été communiqué.