[Etats-Unis] Un rançongiciel paralyse 3 hôpitaux en Alabama

Suite à une attaque de rançongiciel, le groupe hospitalier DCH a été contraint de refuser l'entrée de nouveaux patients dans ses trois hôpitaux d’Alabama .

L'activité malveillante empêche le personnel du Centre médical régional de DCH à Tuscaloosa, du Centre médical de Northport et du Centre médical Fayette d'accéder aux systèmes informatiques, qui ont été mis hors service depuis le mardi 1er octobre 2019 au matin.

La personne à l’origine de la demande de rançon est encore inconnue. On ne sait pas encore si l'hôpital ou son assureur paiera la rançon ou si les systèmes seront restaurés à partir de sauvegardes. Certains systèmes ont été remis en ligne bien que l'accès reste limité.

Des procédures d'urgence ont été mises en place dans les trois hôpitaux pour assurer la continuité des activités de soins au quotidien. Des soins sont fournis aux patients qui se trouvent actuellement à l'hôpital, et les patients en phase critique sont acceptés. Il a été conseillé aux personnes qui doivent subir des interventions ou des tests en consultation externe d'appeler avant de se présenter. Il a également été conseillé aux services ambulanciers d'amener les patients dans d'autres établissements.

Rappel :

En cas d'incident de ce type, il est recommandé de ne jamais payer les rançons et d'effectuer un signalement sur la plateforme : https://cyberveille-sante.gouv.fr/aide-a-la-declaration-d-un-incident

Il est aussi recommandé de suivre les conseils de la fiche réflexe concernant les cryptovirus : https://www.cyberveille-sante.gouv.fr/sites/default/files/documents/fiches-reflexes/Fiches_reflexes-Cryptovirus_v1.5.pdf